Les Batailles d'Afrique

Jeu de rôle sur la Guerre d'un An
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Fiche : Maria Fate

Aller en bas 
AuteurMessage
Maria Fate

avatar

Nombre de messages : 18
Date d'inscription : 04/08/2007

MessageSujet: Fiche : Maria Fate   Dim 5 Aoû - 8:46

Nom : Fate
Prénom : Maria Frédérika Catherine
Identifiant régulier : "Crépuscule"
Surnoms : Princesse, Pâlotte
Naissance : UC 57, 6 janvier (Donc actuellement 22 ans)
Origine : Vieille noblesse, Side-3
Camp : Zeon
Grade : Lieutenant. Pilote de Mobil Suit.


Physique :
Maria est une jeune femme de type caucasienne et de taille moyenne. Bien proportionnée, elle est d'une beauté que l'on qualifie de "mignonne", fine et délicate.
Sa chevelure est d'un blond sombre, qui est devenue doré avec le soleil africain. Ses cheveux sont raides, fin et portés long, souvent retenue en queue de cheval par un ruban de soie noir, ou en chignon pour lui dégager la nuque quand la chaleur l'insupporte vraiment. Ses yeux sont d'un bleus chaud, proche du cobalt, légèrement effilés. Ils sont légèrement rentrés dans leurs orbites, donnant l'impression qu'elle a perpétuellement de profondes cernes sous les yeux. Son visage est complété par un nez fin et droit.
Sa peau est à l'origine très blanche, et bronze très mal. Cela lui a valut de nombreux coups de soleil, même si désormais elle s'est recouverte d'un halo doré. (Cela restant très léger, son surnom de Pâlotte vient de là.) Ses épaules sont rondes, ses muscles fins et discrets (Ceci dit, elle est endurante, à du souffle et des abdominaux en bétons), sa poitrine plutôt menue, sa force dans la moyenne. Elle n'est pas faite pour les travaux les plus durs, mais ne fatigue pas non plus à la moindre difficulté. Elle est également très souple.
De ses origines nobles elle a conservé un port et un maintient naturellement altier - voir arrogant, ce qu'elle n'est pourtant pas. Cette aisance fait qu'elle détonne parfois un peu parmi ses collègues militaires. (Et d'ou le surnom de Princesse.)

Niveau vestimentaire, elle conserve toujours un uniforme impeccable afin d'être présentable Malgré la chaleur étouffante, elle est capable de le porter sans se plaindre, ni même d'avoir à souffrir du soleil. Elle a cependant rapidement adopté une tenue plus décontractée - et pratique - depuis qu'elle est de service en Afrique. A savoir, rangers, pantalon treillis et débardeur blanc (certes, il ne le reste pas longtemps)
En plus de ses plaque d'identification, Maria en porte une seconde paires, sur lesquelles elle n'est guère causante. Chose étrange, ces plaques son caractéristique des forces fédérales.
La jeune femme porte également de nombreux percings aux oreilles. La chose n'est pas des plus règlementaire, mais elle n'a jamais été inquiété. (En tant de guerre, il y a mieux à faire que de se préoccuper de détails de ce genre.) Elle n'a, ceci dit, pas le moindre tatouage ni la moindre cicatrice.


Mental :
Plutôt instable serait un assez bon résumé. Maria possèdent deux caractères bien différents, selon les situations.
Son éducation rigide à laissé une empreinte très marquée dans son caractère. Elle est ainsi profondément croyante et à le plus grand mal à contester l'autorité établie, même quand elle n'est pas en accord avec elle.
Elle n'est pas pour autant naïve ou stupide, et sait parfaitement distinguer propagande et réalité - chose aidée par son éducation culturelle riche.
On peut considérer deux Maria.
L'officier, avant toute chose. C'est sa face fière, et sans doute la moins supportable pour la plupart des gens. L'autre face est celle, plus véritable, de la jeune femme qu'elle est. Plus chaleureuse, plus souriante, mais également capable de pleurer et de souffrir.

Héritée de ses origines et de son éducation noble, Maria à une tendance naturelle au commandement. Sévère mais juste, elle attend que l'on obéisse à ses ordres sans les contester, jugeant que c'est là le devoir de tout soldat.
Trop rigide à ses débuts, la jeune femme à su s'adapter et se faire plus douce, arrondir les angles quand il le fallait, et les rapports qu'elle entretient avec ses hommes sont souvent plus amicaux auparavant. Son sens de l'honneur et de l'amitié est très fort, et la rend digne de toute confiance. Reste qu'elle a parfois du mal à saisir la plaisanterie. Elle n'hésite cependant pas à se mêler aux soldats, quelque soit leur classe, estimant qu'un officier doit connaitre le plus possible les hommes qu'il dirige.
Elle a le plus grand respect pour les morts, mais ne pardonne rien. Un lâche, ft-il mort ou vivant, n'en reste pas moins un lâche çà ses yeux, et donc indigne de son attention. Elle honore les vertus auxquelles la noblesse militaire s'attachent, dont l'esprit d'abnégation, le courage, la loyauté.
Enfin, elle est d'un genre prudent et n'agit pas sans réfléchir, ce qui la rend parfois inapte à prendre des décisions dans l'urgence. Elle également fondamentalement honnête et assez dédaigneuse des intrigues politique et idéologiques.


Famille :
Maria provient d'une famille s'étant enrichie principalement grâce au besoin d'industrialisation des colonies. La politique de course à l'armement de la République, puis du duché, de Zeon fut donc une aubaine vite saisie pour les Fate. Ceux-ci ont fortement soutenue les Zabi pour leur ascension au pouvoir.
Famille issue de la vieille noblesse anglaise, s'étant exilé dans l'espace aux alentour de UC-40, les Fate sont resté attachés à des valeurs moral et religieuses strictes. Dire de ses parents qu'ils sont guindés et aussi amusant que des mormonts dépressifs est encore très éloigné de la réalité.
Fille de Daniel Louis Henri Fate et Isabella Fransiska Ludvina Fate née Kermey, Maria à un frère ainé - Romarion Leonin Fate - et une soeur cadette - Camilla Amelie Fate.


Dernière édition par le Mar 7 Aoû - 12:42, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://larevanchedulapin.blog.fr/
Maria Fate

avatar

Nombre de messages : 18
Date d'inscription : 04/08/2007

MessageSujet: Re: Fiche : Maria Fate   Dim 5 Aoû - 13:35

Histoire :

UC57
Maria nait le 6 janvier. Elle la première membre de la famille Fate à naitre dans l'espace. Sa naissance se fait dans un climat électrique, du aux revendications et à la volonté d'indépendance de Daikun Zeon.
La jeune fille grandit bien, apprenant dès son plus jeune âge à respecter la bienséance telle que conçue par sa famille. Très vite, on lui enseigne ce qu'une jeune fille destinée à diriger - car la conception des Fate est que la noblesse est appelée à diriger la plèbe ordinaire - et membre d'une noblesse s'étant illustrée par les armes durant son passé doit savoir. Cet apprentissage passe par les langues, l'histoire et la géographie, mais également et surtout, par la stratégie, la bienséance, l'éducation religieuse, l'économie et les arts. (En particulier le chant, la musique et la littérature) La jeune fille, possédant naturellement une voix portante, s'illustre par ses talents en chant. (D'ou ses abdominaux en béton ensuite)

UC60
Dans un climat d'extrême tension, Maria Fate débute ses études dans un institut spécialisé, l'institut Lady Alexandra. Elle continuera l'apprentissage débuté l'année auparavant, tout en étant soumise à une discipline encore plus strict. Il faut bien comprendre que pour des enfants aussi jeunes, la pression est proprement abominable. L'établissement la prendra en charge de manière très personnel, les classes étant composés d'un maximum de cinqs élèves (Tous issus de familles très fortunées) Sans être une élève exceptionnelle (Du moins par rapport à l'institut lui-même), Maria se révèle être une fille intelligente, apprenant vite et de manière efficace, mais toutefois incapable de prendre des initiatives. (Défauts qui se réduira plus tard, à mesure qu'elle prendra de l'âge)
Elle ressortira de cet établissement à l'âge de dix ans, n'ayant vu ses parents en tout et pour tout que l'équivalent de 7 mois durant ses sept ans d'étude.

UC67
La jeune Fate entre dans un établissement qu'elle ne quittera pas avant longtemps. Un collège (puis un lycée) privé militaire, dont les élèves sortent officiers et pourvus d'un poste dans l'armée. Avec les troubles liés à l'indépendance de Zeon, cette dernière partie est devenue très incertaine. (Elle sera reprise par le Duché)
C'est, paradoxalement, dans cette atmosphère extrêmement disciplinée et difficile à vivre que Maria fera les rencontres qui vont la marquer le plus, et lui permettre de prendre du recul par rapport à son étouffante famille.
Deux personnes sont à noter en particulier. La première, Eyleen Fenris, est une élève de la même section qu'elle, et l'une de ses camarades de chambre. Enfant issue d'un milieu modeste, mais d'un intelligence extrême et ayant donc bénéficié d'une bourse d'étude, Eyleen est une boule de haine extrême et une personne au coeur en or. Elle s'entiche de Maria avec qui le courant passe très vite, et l'entraine dans toute ses... expéditions... tout interdites par le règlement qu'elles soient.
L'autre rencontre d'importance se fait avec un élève de cinq ans son ainé, brillant étudiant dont la carrière s'annonce prometteuse, du nom de Cyan Yggdrasil. Issue de la bourgeoisie moyenne de Side-4, il a également bénéficié d'aides pour entrer dans l'établissement. C'est lui qui est chargé de son intégration au sein du-dit établissement (Tâche jugée ingrate par les élèves les plus fortunés, donc souvent déléguées aux étudiants boursiers)

UC 69
La République de Zeon devient le Duché de Zeon. Bien que les nouvelles ne leur parviennent que très déformées par la propagande des Zabi, la jeune Maria est proprement horrifiée et écoeurée par la purge effectuée. N'étant de nature pas une fervente partisane de l'armée, elle hésite à abandonner ses études, et ne renoncera à cette idée que par crainte de ses parents.
Les tensions entre élèves originaire de Side-3 et ceux originaires des autres colonies deviennent de plus en plus forte. Maria est prise pour cible de certaines railleries, de par son amitié avec Cyan et Eyleen, qu'elle refuse purement et simplement d'abandonner face à des attaques et des accusations injustes. Ces évènements commencent confusément à lui faire saisir l'importance des rapports de confiance qu'elles e doit d'entretenir avec les gens qu'elle ara plus tard à commander.

UC 70
Diplômé capitaine le 22 mai, Cyan quitte l'établissement pour entrer dans l'armée. Par un choix assez étrange, au final, il s'engage du coté de la Fédération terrienne. Ce départ est source de grand désarrois pour la jeune Fate, qui devra attendre près d'un an avant de le revoir.
Du coté des études, elle continue à s'instruire et passer les grades sans grande difficulté. Acharnée à la tâche, elle montre cependant des signes de laisser-allé en s'orientant vers les options les moins difficiles, et donc les moins estimées. Ainsi, elle pratique la mécanique et délaisse les voix qui pourraient la mener vers un haut commandement.
Dans cette même période, elle démontre des aptitudes surprenantes dans le domaine du tir à distance et des opérations de nuit. Sa vision exceptionnelle (13/10e à chaque oeil, chiffre ayant du baisser depuis à cause des dégâts du soleil africain) est un grand atout dans ces domaines. Encouragé par sa famille, elle s'investit dans ce domaine.
(Ayant le grand avantage d'être moins dangereux durant les périodes de guerre, puisque loin des combats.)
Les échos portant sur les développements des Mobil Suit l'intéresse au plus haut point, même si tout est encore très nébuleux à ce moment là.

UC 75
Maria est diplômée à son tour, mais elle ne sort de ses études militaires que sous-lieutenant. Son désintérêt est désormais des plus flagrant, et cause la fureur de son père. La jeune femme entre en froid avec sa famille.
La même année, elle fête ses fiançailles avec Cyan Yggdrasil, qu'elle n'a jamais cessée d'aimer. C'est le coup de grâce pour ses parents, qui s'opposent à une telle union. Il est pour eux hors de question d'accepter un officier de la fédération, d'origine moyenne de surcroit, au sein de la famille Fate ! Les ponts sont définitivement coupé.
Malgré a situation difficile dans laquelle se retrouve Maria, celle-ci nage dans le bonheur le plus complet. Les revenus que lui procurent son grade de sous-lieutenant au sein de l'armée de Zeon lui suffisent amplement à vivre très confortablement.
Ses performances dans le domaines du fusil à distance, particulièrement en mission de nuit, lui valent le surnom de "Crépuscule". Elle s'oriente également très vite vers le pilotage de Mobil suit, domaine le plus intéressant à ses yeux de l'armée. Ses origines lui valent certains passe droit et facilite son intégration. Elle ne monte cependant en garde que très lentement, malgré des qualités de stratège qui la rende apte à commander de petites unités.

UC78
L'état major de Zeon lui offre le commandement d'une unité de cinq mobile suit - sans la compter elle-même - en reconnaissance de ses capacités de pilote et de stratège.
L'unité sera baptisée Milady, suivant une plaisanterie douteuse de l'un des pilotes. Schorl, dégradée plusieurs fois pour insubordination, insolence et toute une série d'autre motifs, demande et obtient la permission d'intégrer l'unité en tant que simple pilote. Maria va très vite s'attacher à ses hommes, avec lesquelels elle participera à plusieurs combats durant l'année suivante.

UC79
Du 3 au 10 janvier se déroule la guerre d'une semaine. Alors qu'il devait la rejoindre sur Side-3 pour ses permissions, Cyan est bloqué par l'évènement, sur la base de Jaburo.
Il est arrêté le 12 janvier et jugé pour haute trahison. Son état major l'accuse d'avoir espionné la fédération. Ses origines et ses fiançailles avec la jeune Maria entrent pour beaucoup dans ces soupçons. Les jalousies de ses subalternes également.
Le 21 janvier, Cyan Yggdrasil, jugé coupable de haute trahison envers la Fédération terrienne, est dégradé et exécuté - alors même qu'il est parfaitement innocent. C'est un coup très dur pour Maria, qui sombre dans une profonde dépression. Incapable de se secouer, elle dépérit à vu d'oeil. Cet état dépressif est extrêmement mal considéré par l'état major qui envisage de la radier de l'armée si la situation se prolonge.
Quand la jeune femme entendant parler de l'opération d'invasion projetée par Zeon, elle se porte immédiatement volontaire. Sa discipline reprend le dessus, et elle se sort, seul et d'un grand effort de volonté, de son chagrin. Celui-ci ne l'abandonnera pas, cependant, et se manifestera encore de temps à autre. Elle fait cependant de son mieux pour le maitriser. Désireuse d'une revanche envers la Fédération, sa demande sera finalement acceptée le 3 mars, par un état major plutôt réjouie à l'idée de se débarrasser de cet officier dérangeante.
Ainsi, Maria se retrouve affectée en Afrique courant mars. Elle est assignée à l'une des bases de Zeon du Soudan, à Khartoum. Les combats contre la fédération y seront nombreux, et le nombre réduit de Mobil Suit disponible pousse l'unité Milady à être de sortie très souvent.
Le 19 aout, lors d'une sortie de reconnaissance, l'unité est prise en embuscade. Maria est seule survivante du massacre, ayant été protégée par ses hommes. Dans sa dernière communication, Shorl prétend qu'ils tiennent, tous, à protéger leur princesse, et qu'elle a tout intérêt à se sortir vivante de ce mauvais pas si elle ne veux pas se faire engueuler.
Le commandement ne pardonne pas à la jeune capitaine d'avoir ainsi perdu son unité, et de s'en être sortie vivante. Soupçonnée d'avoir sacrifié ses hommes, elle est jugée. Officiellement lavée de tout soupçon, elle est cependant légèrement dégradée et changée d'affectation.
Le 12 septembre, elle est transférée à la base de Nairobi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://larevanchedulapin.blog.fr/
 
Fiche : Maria Fate
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Fiche technique de Lion Damon [ Validée ]
» Fiche Technique d'Ryuuma !
» [Validée]Fiche Technique de Krone Takeshi
» Fiche technique et news de Stay with me
» Haitian Deportees Fate Now In The Hands Of Team Obama

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Batailles d'Afrique :: Introduction au jeu :: Présentation des personnages-
Sauter vers: